Le Chemin de croix

MEDITATION PRÉPARATOIRE DE LE CHEMIN DE LA CROIX


LES ARMES DE DIEU

- Eph. 6:10-18 -


Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.


Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.

Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

Amen.

PRIÈRE POUR PROTECTION



Signe de croix:


† Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, Amen


† In nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti


Saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat
et soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.
Que Dieu lui commande, nous vous en supplions;
et vous, Prince de la Milice Céleste,
par le pouvoir divin qui vous a été confié,
précipitez au fond des enfers Satan
et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes.

Amen.

Sancte Michael Archangele, defende nos in proelio;

contra nequitiam et insidias diaboli esto praesidium.

Imperet illi Deus, supplices deprecamur:

tuque, Princeps militiae Caelestis,

satanam aliosque spiritus malignos,

qui ad perditionem animarum pervagantur in mundo,

divina virtute in infernum detrude.

Amen.


PRIÈRE À NOTRE DAME DE LA MÉDAILLE MIRACULEUSE

Raccolta, ed. 1910, #255


 

O Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vousAmen.

 


Regina Sine Labe Originali Concepta, ora pro nobis, qui ad Te recurrimus.

Ámen

 

 

ACTE DE CONTRITION

– Traditionelle –

 

Mon Dieu,

j’ai un très grand regret de vous avoir offensé parce que vous êtes infiniment bon et que le péché vous déplaît.

Je prends la ferme résolution,

avec le secours de votre sainte grâce,

de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

Amen.

 


MEDITATIONS LE CHEMIN DE CROIX

Detail: Jesus Christ enters Jerusalem, after Matthias Scheits, 1710. The Art of Christianity Collection. AP00064. Used with Permission. 

PRIÈRE D'OUVERTURE

à l'autel


† Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, Amen


† In nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti


Père saint et miséricordieux,

Tu nous as montré le chemin de la Croix Comme chemin unique pour te comprendre.

Nous voulons marcher aujourd’hui avec foi et espérance.

Nous voulons prier en union avec tous ceux qui souffrent Et nous laisser envelopper par ce mystère.
Aide-nous à marcher en te contemplant,

Apprenant de Jésus qui se livre À porter notre croix de chaque jour,

Sans nous laisser abattre, Confiants en ton amour miséricordieux.

Accorde-nous de participer à la Passion du Christ,

Pour que nous puissions parvenir un jour avec Lui À la gloire de la Résurrection.

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen.

(On se déplace vers le premier station en chantons l'hymne)

Stabat Mater dolorosa            Juxta crucem lacrymosa      Dum pendebat Filius

 

(Debout, la Mère douloureuse)     (près de la Croix était en larmes)     (devant son Fils suspendu.)


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm.

Ière Station

Jésus est condamné à mort – Iesus condemnatur ad mortem –


- laissez-nous s'agenouiller -


Ecce Homo
Ecce Homo

Ecce Homo, Jean-Pierre Norblin, 1774. The Art of Christianity Collection. Used with Permission.

Ecce Homo, Ludovicus Siceram, 1623. The Art of Christianity Collection. Used with Permission.

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Matt 27:1,2, 11-26, Mark 15:2-15; Luk 23:2-5,13-25; Joh 18:28-19:16:

Pilate l'interrogea : « Es-tu le roi des Juifs ? »  Jésus répondit : « C'est toi qui le dis. »
Pilate s'adressa aux chefs des prêtres et à la foule : « Je ne trouve chez cet homme aucun motif de condamnation. » Mais ils insistaient : « Il soulève le peuple en enseignant dans tout le pays des Juifs, à partir de la Galilée jusqu'ici. » 
Alors Pilate convoqua les chefs des prêtres, les dirigeants et le peuple.
Il leur dit : « Vous m'avez amené cet homme en l'accusant de mettre le désordre dans le peuple. Or, j'ai moi-même instruit l'affaire devant vous, et, parmi les faits dont vous l'accusez, je n'ai trouvé chez cet homme aucun motif de condamnation. Pour la troisième fois, il leur dit : « Quel mal a donc fait cet homme ? Je n'ai trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort. Je vais donc le faire châtier, puis le relâcher. » Mais eux insistaient à grands cris, réclamant qu'il Psoit crucifié ; et leurs cris s'amplifiaient.

Pilate vit que ses efforts ne servaient à rien, sinon à augmenter le désordre ; Alors il prit del'eau et se lava les mains devant la foule, en disant :

" Je ne suis pas responsable du sang de cet homme : cela vous regarde !"

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, tu as été condamné à mort car la peur du regard des autres a étouffé la voix de la conscience. Tout au long de l’histoire, il en a toujours été ainsi, des innocents ont été maltraités, condamnés et tués. Combien de fois n’avons-nous pas, nous aussi, préféré le succès à la vérité, notre réputation à la justice ! Donne force, dans notre vie, à la voix ténue de la conscience, à ta voix. Regarde-moi comme tu as regardé Pierre après le reniement. Fais en sorte que ton regard pénètre nos âmes et indique à notre vie la direction. A ceux qui ont vociféré contre toi le Vendredi saint, tu as donné l’émotion du coeur et la conversion au jour de la Pentecôte. Et ainsi, tu nous as donné à tous l’espérance.

Donne-nous aussi, toujours de nouveau, la grâce de la conversion.

Amen

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la deuxième station en chantons l'hymne)

Cujus animan gementem         Contristatam, et dolentem         Pertransivit gladius

 

(Dans son âme qui gémissait,)     (Toute brisée, endolorie,)     (Le glaive était enfoncé.)

IIème STATION

Jésus est chargé de sa Croix – Iesus suscipit crucem –


- laissez-nous s'agenouiller -


Flaggelation, Pieter de Bailleu, 1708. The Art of Christianity, AP00123. Used with Permission. 

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Matt 27:27-31, Mark 15:20-, Joh 19:17:


Alors les soldats du gouverneur emmenèrent Jésus dans le prétoire et rassemblèrent autour de lui toute la garde. Ils lui enlevèrent ses vêtements et le couvrirent d’un manteau rouge.

Puis, avec des épines, ils tressèrent une couronne, et la posèrent sur sa tête ; ils lui mirent un roseau dans la main droite et, pour se moquer de lui, ils s’agenouillaient en lui disant :

«Salut, roi des Juifs!».


Et, crachant sur lui, ils prirent le roseau, et ils le frappaient à la tête. Quand ils se furent bien moqués de lui, ils lui enlevèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier.


Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, tu t’es laissé tourner en dérision et outrager. Aide-nous à ne pas nous joindre à ceux qui se moquent de celui qui souffre et de celui qui est faible. Aide-nous à reconnaître ton visage en ceux qui sont humiliés et mis à l’écart. Aide-nous à ne pas nous décourager devant les moqueries du monde, quand l’obéissance à ta volonté est tournée en dérision. Tu as porté la croix et tu nous as invités à te suivre sur ce chemin (cf. Mt 10, 38). Aide-nous à accepter la croix, à ne pas la fuir, à ne pas nous lamenter et à ne pas laisser nos coeurs être abattus devant les peines de la vie. Aide-nous à parcourir le chemin de l’amour et, obéissant à ses exigences, à atteindre la vraie joie.

Amen.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la troisième station en chantons l'hymne)

©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

O quam tristis et afflicta       Fuit illa benedicta          Mater Unigeniti

 

(Qu'elle était triste et affligée,)     (la Mère entre toutes bénie,)     (la Mère du Fils unique !)

Jésus tombe pour la première fois – Iesus prima vice sub cruce labitur –



- laissez-nous s'agenouiller -


IIIème STATION

Christ Carry the Cross, Johannes Luyken, 1708. The Art of Christianity, AP00184. Used with Permission. 

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Isaie 53:4-6, Joh 19:16-18:


Pourtant, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était châtié, frappé par Dieu, humilié. Or, c’est à cause de nos fautes qu’il a été transpercé, c’est par nos péchés qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous obtient la paix est tombé sur lui, et c’est par ses blessures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.


Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur,  Jésus, le poids de la croix t’a fait tomber à terre. Le poids de notre péché, le poids de notre orgueil t’a terrassé. Mais ta chute n’est pas le signe d’un destin hostile, elle n’est pas la pure et simple faiblesse de celui qui est outragé. Tu as voulu venir à nous, nous qui, en raison de notre orgueil, gisons à terre. L’orgueil qui nous fait penser que nous avons la capacité de produire l’homme a contribué à ce que les hommes soient devenus une sorte de marchandise, pouvant s’acheter et se vendre, tel un réservoir de matériaux pour nos expérimentations, grâce auxquelles nous espérons vaincre la mort par nous-mêmes, alors qu’en vérité, nous ne faisons rien d’autre qu’humilier toujours plus profondément la dignité de l’homme. Seigneur, aide-nous parce que nous sommes tombés. Aide-nous à abandonner notre orgueil destructeur, en apprenant, par ton humilité, à nous relever de nouveau.

Amen

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

(On se déplace vers la quartième station en chantons l'hymne)

Quae moerebat, et dolebat          Pia Mater, dum videbat             Nati poenas inclyti

 

(Qu'elle avait mal, qu'elle souffrait)     (La tendre Mère, en contemplant)     (son divin Fils tourmenté !)

IVème STATION

Jésus rencontre sa Mère – Iesus obviat matri –


- laissez-nous s'agenouiller -


Detail:The Carrying of the Cross.Jean Arrmengaud, c. 1866.The Art of Christianity Collection. AP00004. Used with Permission. 

©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Mark 3:34-35, Luk 2:34-35:


Syméon les bénit, puis il dit à Marie, sa mère:

«Vois, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division.

– Et toi-même, ton coeur sera transpercé par une épée.

– Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre.

Sa mère gardait dans son coeur tous ces événements».

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Sainte Marie, Mère du Seigneur, tu es restée fidèle quand les disciples se sont enfuis. De même que tu as cru quand l’ange t’a annoncé l’incroyable – que tu allais devenir la mère du Très-Haut –, de même, tu as cru à l’heure de sa plus grande humiliation. Ainsi, à l’heure de la croix, à l’heure de la nuit la plus sombre du monde, tu es devenue Mère des croyants, Mère de l’Église. Nous te prions: apprends-nous à croire et aide-nous afin que notre foi devienne courage de servir et geste d’un amour qui vient en aide et qui sait partager la souffrance.   

Amen

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la quintième station en chantons l'hymne)

©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

Quis est homo qui non flerent     Matrem Christi si videret     In tanto supplicio?

(Quel est celui qui sans pleurer)     (pourrait voir la Mère du Christ)     (dans un supplice pareil ?)

Vème STATION

Jésus est aidé par le Cyrénéen à porter sa croix – Simon Cyrenaeus angariatur –


- laissez-nous s'agenouiller -


Christ Carry the Cross, Johann Baumgartner. Princely Collection. GR00922. Used with Permission.

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Matt 10:38, 27:32, 16:24, Mark 15:21, Luk 14:;25-27, 23:26-32, Acts 14:22:


En sortant, ils trouvèrent un nommé Simon, originaire de Cyrène, et ils le réquisitionnèrent pour porter la croix. Alors Jésus dit à ses disciples: «Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive».

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, tu as ouvert les yeux et le coeur de Simon de Cyrène, lui donnant, par le partage de ta croix, la grâce de la foi. Aide-nous à venir en aide à notre prochain qui souffre, même si cet appel est contraire à nos projets et à nos penchants. Donne-nous de reconnaître que partager la croix des autres, et faire l’expérience qu’ainsi nous marchons avec toi, est une grâce. Donne-nous de reconnaître avec joie que c’est précisément en partageant ta souffrance et les souffrances de ce monde que nous devenons serviteurs du salut, et qu’ainsi nous pouvons contribuer à construire ton corps, l’Église.

Amen

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la sixième station en chantons l'hymne)

Quis non posset contristari          Christi Matrem contemplari       Dolentem cum Filio?

 

(Qui pourrait sans souffrir comme elle)              (contempler la Mère du Christ)            (douloureuse avec son Fils ?)

VIème STATION

Véronique essuie le visage de Jésus – Veronica Christo sudarium porrigit –



- laissez-nous s'agenouiller -


Detail: La Veronica asciuga il volto di Gesù, Lucas van Leyden, c. 1521. The Art of Christianity Collection. AP00061. Used with Permission. 

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Mark 9:41, Isaie 53:2-3, Ps 26:8-9:


Il n’était ni beau ni brillant pour attirer nos regards, son extérieur n’avait rien pour nous plaire. Il était méprisé, abandonné de tous, homme de douleurs, familier de la souffrance, semblable aux lépreux dont on se détourne; et nous l’avons méprisé, compté pour rien.


Mon coeur m’a redit ta parole: «Cherchez ma face». C’est ta face, Seigneur, que je cherche: ne me cache pas ta face. N’écarte pas ton serviteur avec colère, tu restes mon secours. Ne me laisse pas, ne m’abandonne pas, Dieu, mon salut!

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.



Prière:

Seigneur,

grant us restless hearts, hearts which seek your face.

Keep us from the blindness of heart which sees only the surface of things.

Give us the simplicity and purity which allow us to recognize your presence in the world.

When we are not able to accomplish great things,

grant us the courage which is born of humility and goodness.

Impress your face on our hearts.

May we encounter you along the way and show your image to the world.

Amen

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la septième station en chantons l'hymne)


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

Pro peccatis suae gentis            Vidit Iesum in tormentis      Et flagellis subditum

 

(Pour les péchés de tout son peuple)     (Elle le vit dans ses tourments,)     (Subissant les coups de fouet.)

VIIème STATION

Jésus tombe pour la deuxième fois  – Iesus ad portam urbis Ierusalem cadit secundo –



- laissez-nous s'agenouiller -


Detail: Carrying the Cross, Fred de Witt, The Art of Christianity. AP00153. Used with Permission. 

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Lam 3:1-2, 9, 16-18, Jesaja 53:5:


"Je suis l’homme qui a connu la misère, sous la verge de sa fureur.

C’est moi qu’il a conduit et fait marcher dans les ténèbres et sans lumière.

Il a barré mes chemins avec des pierres de taille, obstrué mes sentiers.
Il a brisé mes dents avec du gravier, il m’a nourri de cendre."

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, Jésus Christ, tu as porté notre poids et tu continues à nous porter. C’est notre poids qui te fait tomber. Mais que ce soit toi qui nous relèves, car seuls nous n’arrivons pas à nous lever de la cendre ! Libère-nous de la puissance de la concupiscence. A la place d’un coeur de pierre, donne-nous à nouveau un coeur de chair, un coeur capable de voir. Détruis le pouvoir des idéologies, afin que les hommes reconnaissent qu’elles sont tissées de mensonges. Ne permets pas que le mur du matérialisme devienne insurmontable. Fais-nous percevoir à nouveau ta présence. Rends-nous sobres et attentifs pour pouvoir résister aux forces du mal et aide-nous à reconnaître les besoins intérieurs et extérieurs des autres, à les soutenir. Relève-nous, afin que nous puissions relever les autres. Donne-nous l’espérance au milieu de toute obscurité, afin que nous puissions devenir porteurs d’espérance pour le monde.

Amen

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers l'huitième station en chantons l'hymne)


Vidit suum dulcem            Natum Moriendo desolatum      Dum emisit spiritum

 

(Elle vit son enfant très cher)      (Mourir dans la désolation)         (Alors qu’il rendait l’esprit.)

VIIIème STATION

Jèsus rencontre les femmes de Jérusalem qui pleurent sur lui – Turba mulierum plangunt super Iesum –


- laissez-nous s'agenouiller -


Detail: The Carrying of the Cross, Jean Arrmengaud, c. 1866. The Art of Christianity Collection. AP00004. Used with Permission. 

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm.

De l'Évangile – Luk 23:27-31, Joh 15:1-10:


Jésus se retourna et leur dit : «Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants ! Voici venir des jours où l’on dira : ‘Heureuses les femmes stériles, celles qui n’ont pas enfanté, celles qui n’ont pas allaité !’ Alors on dira aux montagnes : ‘Tombez sur nous’, et aux collines : ‘Cachez-nous’. Car si l’on traite ainsi l’arbre vert, que deviendra l’arbre sec ?»

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Aux femmes qui pleurent, tu as parlé, Seigneur, de la pénitence, du jour du Jugement, lorsque nous nous trouverons en présence de ta face, la face du Juge du monde. Tu nous appelles à sortir de la banalisation du mal dans laquelle nous nous complaisons, de manière à pouvoir continuer notre vie tranquille. Tu nous montres la gravité de notre responsabilité, le danger d’être trouvés coupables et stériles au jour du Jugement. Aide-nous à ne pas nous contenter de marcher à côté de toi, ou d’offrir seulement des paroles de compassion. Convertis-nous et donne-nous une vie nouvelle; ne permets pas que, en définitive, nous restions là comme un arbre sec, mais fais que nous devenions des sarments vivants en toi, la vraie vigne, et que nous portions du fruit pour la vie éternelle.

Amen.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la neuvième station en chantons l'hymne)


Eia Mater, fons amoris             Me sentire vim doloris         Fac, ut tecum lugeam

 

(Daigne, ô Mère, source d'amour,)     (me faire éprouver tes souffrances)     (pour que je pleure avec toi.)

©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

IXème STATION

Jésus tombe opur la troisième fois – Iesus tertio cadit ad ascensum Calvariae –


- laissez-nous s'agenouiller -


Detail: Carrying the Cross, Lucas van Leyden, c. 1521.

The Art of Christianity Collection. AP00061. Used with Permission. 

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Lam 3:27-32, Heb 12:1-2:

Il est bon pour l’homme de porter le joug dès sa jeunesse, que solitaire et silencieux, il s’asseye quand le Seigneur l’impose sur lui, qu’il mette sa bouche dans la poussière : peut-être y a-t-il de l’espoir !

Qu’il tende la joue à qui le frappe, qu’il se rassasie d’opprobres !

Car le Seigneur ne rejette pas les humains pour toujours :

s’il a affligé, il prend pitié selon sa grande bonté.

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Souvent, Seigneur, ton Église nous semble une barque prête à couler, une barque qui prend l’eau de toute part. Et dans ton champ, nous voyons plus d’ivraie que de bon grain. Les vêtements et le visage si sales de ton Église nous effraient. Mais c’est nous-mêmes qui les salissons ! C’est nous-mêmes qui te trahissons chaque fois, après toutes nos belles paroles et nos beaux gestes. Prends pitié de ton Église : en elle aussi, Adam chute toujours de nouveau. Par notre chute, nous te traînons à terre, et Satan s’en réjouit, parce qu’il espère que tu ne pourras plus te relever de cette chute ; il espère que toi, ayant été entraîné dans la chute de ton Église, tu resteras à terre, vaincu. Mais toi, tu te relèveras. Tu t’es relevé, tu es ressuscité et tu peux aussi nous relever. Sauve ton Église et sanctifie-la. Sauve-nous tous et sanctifie-nous.

Amen.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la dixième station en chantons l'hymne)


Fac ut ardeat  cor meum       In amando Christum Deum      Ut sibi complaceam

 

(Fais qu'en mon coeur brûle un grand feu)     (pour mieux aimer le Christ mon dieu)     (et que je puisse lui plaire.)

Xème STATION

Jésus est dépouillé de ses vétements – Iesus exuitur vestibus –


- laissez-nous s'agenouiller -


Crucifixion,Passion.15, TheodoreGalle.1591, The Art of Christianity, AP00095. Used with Permission.


W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

De l'Évangile – Joh 19:17-24, Mark 15:24, Luk 23:33-46, Matt 27:33-36:


Arrivés à l’endroit appelé Golgotha, c’est-à-dire : Lieu-du-Crâne, ou Calvaire, ils donnèrent à boire à Jésus du vin mêlé de fiel ; il en goûta, mais ne voulut pas boire. Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort ; et ils restaient là, assis, à le garder.

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur Jésus, tu as été dépouillé de tes vêtements, exposé au déshonneur, exclu de la société. Tu t’es chargé du déshonneur d’Adam, et tu l’as guéri. Tu t’es chargé des souffrances et des besoins des pauvres, ceux qui sont exclus du monde. Mais c’est ainsi que s’accomplit la parole des prophètes. C’est ainsi que tu donne sens à ce qui semble privé de sens. C’est ainsi que tu nous fais reconnaître que ton Père te tient dans ses mains, comme nous-mêmes et le monde. Donne-nous un profond respect de l’homme à tous les stades de son existence et dans toutes les situations où nous le rencontrons. Donne-nous le vêtement de lumière de ta grâce.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la onzième station en chantons l'hymne)


Sancta Mater, istud agas            Crucifixi fige plagas      Cordi meo valide

 

(Ô sainte Mère, daigne donc)     (graver les plaies du Crucifié)     (profondément dans mon coeur.)

XIème STATION

Jésus est cloué sur la Croix – Iesus cruci affigitur –


- laissez-nous s'agenouiller -


Crucifixion of Christ, Jan Luyken, Philipp Mortier, c.1700. The Art of Christianity Collection. AP00109. Used with Permission.

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Matt 27:35-44, Luk 23:33-43, Mark 15:24-32, Joh 19:18-27:


Au-dessus de sa tête on inscrivit le motif de sa condamnation : «Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs.» En même temps, on crucifie avec lui deux bandits, l’un à droite et l’autre à gauche. Les passants l’injuriaient en hochant la tête : «Toi qui détruis le Temple et le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même, si tu es le Fils de Dieu, et descends de la croix !»
De même, les chefs des prêtres se moquaient de lui avec les scribes et les anciens, en disant : «Il en a sauvé d’autres, et il ne peut pas se sauver lui-même ! C’est le roi d’Israël : qu’il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui !»

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, Jésus Christ, tu t’es fait clouer sur la croix, acceptant la terrible cruauté de cette souffrance, la destruction de ton corps et de ta dignité. Tu t’es fait clouer, tu as souffert sans fuir et sans accepter de compromis. Aide-nous à ne pas fuir devant ce que nous sommes appelés à accomplir. Aide-nous à nous laisser lier étroitement à toi. Aide-nous à démasquer la fausse liberté qui veut nous éloigner de toi. Aide-nous à accepter ta liberté liée et à trouver, dans ce lien étroit avec toi, la vraie liberté.

Amen.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la douzième station en chantons l'hymne)


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

Tui Nati vulnerate            Tam dignati pro me pati         Poenas mecum divide

 

(Ton enfant n’était que blessures,)     (Lui qui daigna souffrir pour moi ;)     (Donne-moi part à ses peines.)

XIIème STATION

Jésus meurt sur la Croix – Iesus in cruce moritur –


- laissez-nous s'agenouiller tous le station -


Crucifixion of Christ, Gustave Doré. The Art of Christianity Collection. AP00202. Used with Permission.

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.

©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

De l'Évangile – Matt 27:45-51, Joh 19:26-28, Mark 15:33-41, Luk 23:44-49, Joh 19:28-30:


La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure.


Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.


Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte:

"Père, je remets mon esprit entre tes mains. "


Et, en disant ces paroles, il expira.. Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu, et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent,

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, Jésus Christ, à l’heure de ta mort, le soleil s’éclipsa. Sans cesse, tu es à nouveau cloué sur la croix. En cette heure de l’histoire précisément, nous vivons dans l’obscurité de Dieu. A cause de l’immense souffrance et de la méchanceté des hommes, le visage de Dieu, ton visage, apparaît obscurci, méconnaissable. Mais c’est justement sur la croix que tu t’es fait reconnaître. Précisément parce que tu es celui qui souffre et qui aime, tu es celui qui est élevé. C’est de là que tu as triomphé. En cette heure d’obscurité et de trouble, aide-nous à reconnaître ton visage. Aide-nous à croire en toi et à te suivre spécialement dans les heures d’obscurité et de détresse. En cette heure, montre-toi encore au monde. Fais que ton salut lui soit manifesté.

Amen.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen


- Soutons-nous -


(On se déplace vers la treizième station en chantons l'hymne)


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

Fac me tecum pie flere            Crucifixo condolere          Donec ego vixero

 

(Que vraiment je pleure avec toi,)       (qu'avec le Christ en Croix je souffre,)      (chacun des jours de ma vie !)

XIIIème STATION

Jésus est descendu de la Croix – Corpus Christi de cruce deponitur –


- laissez-nous s'agenouiller -


DepositionChrist
Deposition Christ

©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

1. Detail: Deposition, Jacob de Gheyn, c. 1600. The Art of Christianity Collection. AP00028. Used with Permission.

2. Deposition, Rembrandt, 1633. The Art of Christianity Collection. AP00026. Used with Permission.


W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Matt 27:51-61, Joh 19:31-42:


Le soir étant venu, arriva un homme riche d'Arimathée, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus. Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre. Joseph prit le corps, l'enveloppa d'un linceul blanc, et le déposa dans un sépulcre neuf, qu'il s'était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du sépulcre, et il s'en alla.

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, tu es descendu dans l’obscurité de la mort. Mais ton corps a été recueilli par de bonnes mains, il a été enveloppé dans un linceul immaculé (Mt 27, 59). La foi n’est pas complètement morte, le soleil n’est pas complètement obscurci. Comme il nous semble souvent que tu dors! Et comme nous pouvons facilement nous éloigner, nous les hommes, et nous dire à nous-mêmes: Dieu est mort. Permets que, à l’heure de l’obscurité, nous soyons capables de reconnaître que toi tu es là. Ne nous abandonne pas quand nous sommes tentés de perdre courage. Aide-nous à ne pas te laisser seul. Donne-nous une fidélité qui résiste au désarroi et un amour qui sache t’accueillir dans les moments de détresse extrême, comme le fit ta Mère, qui te reçut à nouveau entre ses bras. Aide-nous, aide les pauvres et les riches, les simples et les savants, à regarder au-delà des peurs et des préjugés. Rend-nous capables de t’offrir nos aptitudes, notre coeur, notre temps, pour préparer ainsi le jardin où peut advenir la résurrection.

Amen.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers la quatorzième station en chantons l'hymne)


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

        Iuxta Crucem tecum stare          Et me tibi sociare           In plactu desidero

 

(Etre avec toi près de la Croix)     (Et ne faire qu’un avec toi,)     (C’est le vœu de ma douleur.)

XIVéme STATION

Jésus est mis au tombeau – Corpus Christi in sepulcro ponitur –


- laissez-nous s'agenouiller -


Detail: Sepulchure, Johann Galle, plate 18. The Art of Christianity Collection. AP00096. Used with Permission.

W. Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons.

R. Car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.


W. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.

R. Quia per sanctam Crucem † tuam redemisti mundum.


- soutons-nous -


De l'Évangile – Matt 27:57-66, Mark 15:42-47, Luk 23:50-56, Joh 19:38-42, 1 Kor 15:35-44:


Prenant le corps, Joseph l’enveloppa dans un linceul neuf, et il le déposa dans le tombeau qu’il venait de se faire tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla.


Cependant Marie Madeleine et l’autre Marie étaient là, assises en face du tombeau.

Restons dans la prière et en médition par la Parole de notre Seigneur.


Prière:

Seigneur, tu es descendu dans l’obscurité de la mort. Mais ton corps a été recueilli par de bonnes mains, il a été enveloppé dans un linceul immaculé (Mt 27, 59). La foi n’est pas complètement morte, le soleil n’est pas complètement obscurci. Comme il nous semble souvent que tu dors! Et comme nous pouvons facilement nous éloigner, nous les hommes, et nous dire à nous-mêmes: Dieu est mort. Permets que, à l’heure de l’obscurité, nous soyons capables de reconnaître que toi tu es là. Ne nous abandonne pas quand nous sommes tentés de perdre courage. Aide-nous à ne pas te laisser seul. Donne-nous une fidélité qui résiste au désarroi et un amour qui sache t’accueillir dans les moments de détresse extrême, comme le fit ta Mère, qui te reçut à nouveau entre ses bras. Aide-nous, aide les pauvres et les riches, les simples et les savants, à regarder au-delà des peurs et des préjugés. Rend-nous capables de t’offrir nos aptitudes, notre coeur, notre temps, pour préparer ainsi le jardin où peut advenir la résurrection.

Amen.

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen.


Pater noster, qui es in caelis;

sanctificetur Nomen Tuum;

adveniat Regnum Tuum;

fiat voluntas Tua,

sicut in caelo, et in terra.

Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;

et dimitte nobis debita nostra,

sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;

et ne nos inducas in tentationem;

sed libera nos a malo.

Amen


Je vous salue Marie, pleine de grâce;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, gratia plena

Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui, Jesus

Sancta Maria, mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc et in hora mortis nostræ,

Amen

Gloire au père et au Fils et au saint Esprit Comme il était au commencement

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amen

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum.

Amen


W.   Ayez pitié de nous, Seigneur.

R.   Ayez pitié de nous.

W.   Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.


W.   Miserére nostri Dómine, 

R.   Miserére nostri.

W.   Fidélium ánimae per misericordiam Dei requiéscant in pace.


R/W. Amen

(On se déplace vers l'autel en chantons l'hymne)


©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm

        Virgo virinum praeclara       mihi iam non sis amara       fac me tecum plangere.

 

(Vierge bénie entre les vierges,)     (Pour moi ne sois pas trop sévère)     (Fais que je souffre avec toi.)

PRIÈRE À L'AUTEL

The Stations of the Cross, The Raccolta, ed. 1910. #117.

 

Detail: Christ descended into Hell, Johann Saderler, 1579. The Art of Christianity Collection. AP00078. Used with Permission.


DEUS, qui Unigeniti FILII tui pretioso sanguine

vivificæ crucis vexillum sanctificare voluisti;

concede, quæsumus, eos, qui ejusdem sanctæ crucis gaudent honore,

tua quoque ubique protectione gaudere.

Per eundem CHRISTUM DOMINUM nostrum.

R/. Amen.

 

 

Prère pour le pontife.

 

Kýrie, eléison.

Christe, eléison.

Kýrie, eléison.

 

Pater noster

 

Ave Maria

... of Christ
Resurrection_jonas_umbach.1670
Ressurection_van Leyden.1521 (2)

1. Detail: of Christ, Master of the Die, c. 1550. The Art of Christianity Collection. AP00015. Used with Permission. 

2. Resurrection, Jonas Umbach, c. 1670. The Art of Christianity Collection. AP00009. Used with Permission. 

3. Detail: Resurrection, Lucas van Leyden, 1521 The Art of Christianity Collection. AP00057. Used with Permission. 

"La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue."

John 1:5



©CommanderCrossRosary2019/07201, Stockholm